Oui oui, oui, quand on vous parle de Montélimar, vous pensez tout de suite au nougat, la spécialité de la ville… Bande de gourmands. Mais cette semaine, on a envie de vous montrer un autre Montélimar, avec plusieurs expositions d’art contemporain en cours… Ce qui n’empêche de manger quelques nougats au passage…

chateau des adhemar

Exposition César, Faces à face

Depuis le 18 mai, des oeuvres du célèbre sculpteur français d’origine italienne César Baldaccini ont investi la ville de Montélimar au Musée d’Art Contemporain (MAC), dans le cadre de l’exposition César, Faces à face.

mac

Si vous ne le connaissez pas, il a créé le trophée en bronze de la cérémonie des « César » du cinéma français.

César est connu pour ses créations à partir de ferraille de récupération qu’il retravaille et assemble à la soudure. Dans les années 50, il se fait remarquer grâce à ses oeuvres de « compressions » qui consistent à compresser avec une presse à voitures divers objets. Dans les années 60, il s’essaie à « l’expansion » (principe de coulure du plastique pour l’étendre et le faire prendre place) et crée l’une de ses oeuvres les plus célèbres : Le pouce (moulage géant de son propre pouce).

L’exposition du MAC décortique le processus de création de l’artiste du dessin à la sculpture, en passant par la confrontation au matériau…

expo

Des dessins de sculpteur de l’artiste Dominique Angel viennent « en dialogues avec César » compléter l’exposition.

Pour la suite de la visite, il faut vous rendre à l’impressionnant château des Adhémar d’architecture romane méridionale, situé sur les hauteurs de la ville. C’est dans ces lieux que se trouve une prolongation de l’exposition César, Faces à face, avec 2 artistes utilisant des techniques proches de celles de César.

Thibault Franc récupère des jouets dans des brocantes puis les transforment, leur donnent un nouveau visage plus drôle ou plus inquiétant.

Frédérique Nalbandian explore la viscosité (phénomène de résistance au mouvement d’un fluide) des matériaux comme le savon qu’elle comprime ou fait couler.

Allées provençales

Exposition urbaine

Partons maintenant nous balader dans la ville, le long des allées provençales et dans les vieux quartiers riches en patrimoine bâti : Maison Diane de Poitiers, Hôtel du Puy Montbrun, Hôtel de Chabrillan, collégiale Sainte-Croix, porte Saint-Martin… Tiens, que fait cette brouette au milieu d’une fontaine ? Qui a oublié ces grandes bottes jaunes près du MAC ? Ces barrières de chantier au milieu des allées provençales ne sont elles pas un peu grandes ?

Toutes ces installations sont l’oeuvre de Lilian Bourgeat dans le cadre d’une exposition urbaine qui font un font un clin d’oeil à l’opération Cœur de ville pour rénover le centre ancien. A première vue, rien d’anormal, mais quand on regarde de plus près ces objets hauts en couleur, on s’aperçoit vite qu’ils sont surdimensionnés et de taille géante ! C’est ainsi que l’artiste nous replonge en enfance et modifie notre perception comme avec ce banc géant qu’il faut escalader avant de s’assoir dessus…

En pratique

 

  • Exposition urbaine dans les rues de Montélimar
  • Du 1er juin au 4 novembre 2019
  • Renseignements au 04 75 00 25 00

 

 

 

 

 

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *