Passionnés d’Histoire et de patrimoine, voici une balade que vous pouvez réaliser en famille, en toutes saisons. Bienvenus pour ce voyage historique dans quelques villages de la Drôme des Collines qui n’attendent que vous pour dévoiler leurs secrets.

Un patrimoine à deux pas de chez soi …

Le trajet commence à une quinzaine de kilomètres au nord de Romans-sur-Isère, dans le village de Le Chalon. Cette commune, créée par décret en 1854, tire son nom de la rivière qui le traverse. Une fois garés, baladez-vous dans le centre de ce bourg comprenant un peu plus de 200 âmes ; et dirigez-vous vers l’église St-Joseph pour admirer le chevet et l’abside d’architecture romane.

Saint-Laurent-d'Onay, vue aérienne

Puis, continuez votre route en direction de St-Laurent d’Onay qui remplaça le nom primitif d’Onay en 1920. Cette commune renferme une des plus curieuses curiosités. Toutes les maisons sont bâties selon le même plan architectural : de forme carrée avec un toit à quatre pentes e toutes construites ne galets. Une autre richesse patrimoniale est à visiter dans ce village. Il s’agit de son église romane qui renferme quelques tableaux datés du XVIIe siècle.

… à découvrir en famille

Poursuivez alors votre route en direction du village de Miribel, signifiant Belle Vue. Vous pourrez y remarquer la « Tour », seul vestige de l’ancien château du XIIIe siècle qui dominait jadis le village. Vous pourrez également visiter l’église St-Sevère (ou St-Sever) inscrite au Monuments Historiques depuis 1952. Admirez plus particulièrement son clocher et sa façade qui datent de l’époque romane. Et, si vous observez bien, vous découvrirez sans doute la pierre votive datée du XIIIe siècle qui rappelle la mémoire de ses bienfaiteurs.

Clocher de Miribel

Reprenez la votre route pour aller jusqu’à Montrigaud. Vous pourrez éventuellement y faire une halte pour vous promener autour de l’étang qui abrite bon nombre de poissons : tanches, brochets, ou encore perches. Mais peut-être entendrez-vous parler dans le village de cette anecdote qui anime encore les passions. Les « Os d’un Géant » y ont été découverts au XIXe siècle. Après études, il s’agirait d’ossements ayant appartenu à un éléphant ou autre mastodonte vieux de quelques milliers d’années. Côté histoire, Montrigaud englobait à l’époque médiévale le village de St-Bonnet-de-Valclérieux, notre prochaine destination.

 

Revenez un peu sur vos pas et prenez la direction de St-Bonnet-de-Valclérieux. La commune offre un large éventail d’activités sportives et propose notamment des chemins de randonnées. Alors, il se peut qu’un morceau de verre (vestige du Moyen Âge) posé au sol attise votre curiosité.

Voici donc de belles balades en perspective à la découverte des secrets patrimoniaux que peuvent nous offrir les villages de la Drôme.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *