Aujourd’hui, lorsque nous nous promenons dans le département de la Drôme, nous pouvons admirer les différents patrimoines bâtis : châteaux, moulins, ou encore monuments religieux sont autant de points de curiosité qu’il nous faut découvrir. Tous témoignent d’une période historique de ce département, à commencer par les cathédrales.

La cathédrale est l’église de l’évêque, le siège de l’évêché. Depuis 1790, chaque diocèse administré par un évêque correspond au département ; ce qui n’était pas le cas avant la Révolution. C’est pour cela que le nombre de cathédrales sur le territoire français est bien supérieur à celui des départements. Et c’est pour cela que, dans le département de la Drôme, la tradition perdure en appelant « cathédrale » trois des principales églises du lieu.

La Cathédrale St- Paul à Saint-Paul-Trois-Châteaux,

Commençons notre balade à St-Paul-Trois-Châteaux. Cette ville située au sud du département fut élevée très tôt en évêché. Le nom d’un des premiers évêques apparaît dans un concile tenu à Valence en 374. Le diocèse comprenait 36 paroisses dont dix-huit situées en Dauphiné ; sept en Provence et onze dans le Comtat Venaissin. Sous le nom de Notre-Dame et StPaul, la cathédrale connut au fil de son histoire plusieurs réparations. Au XVIIe siècle par exemple, son dôme fut reconstruit.

Gargouille

La cathédrale Notre-Dame à Die

Puis, lorsque nous continuons notre balade, nous pouvons rejoindre Die et la cathédrale Notre-Dame. Celle-ci porte ce statut jusqu’en 1276 puis à nouveau de 1680 à 1794. Ruinée au milieu du XVIIe siècle, elle fut reconstruite et consacrée en 1755.

Die

La cathédrale St-Apollinaire à Valence

Enfin, la troisième cathédrale est aujourd’hui dans la ville-préfecture de la Drôme. Située à Valence, quasiment sur les bords du Rhône, elle est dédiée à St-Apollinaire. Elle connut elle aussi beaucoup de réparations ou reconstructions. C’est d’ailleurs à partir du XVIIe siècle que des travaux considérables sont lancés. A partir de 1660, le clocher est démoli et reconstruit à plusieurs reprises.  Celui qui domine la ville d’aujourd’hui date de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Mais si vous êtes passionnés par les vieilles pierres, par les patrimoines bâtis, n’hésitez pas à partir à la découverte de ces trois bâtiments aux caractéristiques singulières. Et surtout, n’hésitez pas à vous arrêter dans l’un des villages que vous traverserez. Il est certain qu’il abrite un magnifique patrimoine bâti.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *