Ce Week-End va être FASCINANT!!! Vous pourrez vous déplacer dans les différents vignobles de la Drôme pour rencontrer des vignerons et déguster leurs produits. L’occasion est toute trouvée pour expliquer en quelques mots en quoi consiste l’Art du Vigneron.

Le choix du terroir …

L’année vigneronne est divisée en deux parties. Une première qui se passe en extérieur, dans les vignes ; et une autre qui se déroule en intérieur, dans la cave. Commençons par le travail de la vigne. Au fil de l’Histoire, plusieurs écrivains, agronomes, scientifiques et spécialistes ont expliqué et commenté ces différentes étapes. Depuis le choix du sol et de son exposition, ou encore les choix de cépages et d’ensoleillement, ces éléments sont essentiels pour le vigneron. C’est ce que dit Olivier de Serres dans son Théâtre d’Agriculture au début du XVIIe siècle : « L’air, la terre & le comptant, sont le fondement du vignoble ». Il faut alors commencer par travailler la terre, la rendre généreuse, vigoureuse et accueillante pour la vigne.

vignes

Puis, le vigneron choisit et plante le cépage et cela pour anticiper le vin final. Dans le nord de la Drôme, nous retrouverons la Syrah pour les rouges de l’Hermitage, du Crozes-Hermitage et Brézème ; rajoutons du grenache et du mourvèdre pour les vins de la Drôme du Sud comme dans l’Aoc de Grignan-les-Adhémar. Pour les blancs, le choix s’est porté sur la marsanne et la roussanne dans le Nord du département ; rajoutons du viognier, du grenache blanc ou du bourboulenc dans le sud. N’oublions pas pour autant le muscat petits grains, cépage à la base de la clairette de Die.

… et la conduite de la vigne

Puis il faut attendre au minimum trois, quatre ou cinq ans pour la première récolte. Durant ce temps, et pour toutes les années qui suivent, la vigne sera taillée ; la plupart du temps, cette opération se réalise durant l’hiver. Ensuite, avant que les vignes bourgeonnent, le vigneron aère le terrain afin que la vigne respire pour donner le meilleur d’elle même. Certainement qu’il faudra, durant les mois de printemps, épamprer et ébourgeonner pour que les raisins soient nourris du mieux possible. Durant les mois d’été, le vigneron veille et observe la vigne, vérifie que tout se passe bien afin de prévenir les dommages éventuels. Arrivent enfin la fin de l’été et le début de l’automne. C’est le temps des vendanges, moment où le raisin entre en cave.

Barriques dans une cave voûtéeEt pour connaître la suite, le mieux est de vous rendre dans les domaines, les caves qui participent à l’événement Fascinant Week-End.

 

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *