Voilà quelques jours, des jeunes du lycée Alain Borne de Montélimar décident de créer une association pour valoriser la mémoire d’Emile Loubet. Certes, Emile Loubet est le nom d’un lycée valentinois, mais il fut un personnage important de la vie politique française. Aussi, visitons la Drôme à travers les rues, ruelles, avenues, places qui portent le nom de ce président de la République.

 

En 1838, le village de Marsanne ne savait pas encore qu’il allait basculer et connaître une certaine notoriété puisque c’est ici que naquit Emile Loubet. Avant 1790, Marsanne était une communauté de l’élection, subdélégation et sénéchaussée de Montélimar, formant une paroisse du diocèse de Valence. Au point de vue féodal, Marsanne était d’abord une terre des comtes de Valentinois avant de devenir une possession des Adhémar.

chateau des adhemar

La maison natale d’Emile Loubet est toujours debout. Propriété privée, elle ne peut être visitée, mais elle nous rappelle chaque jour ce président de la République qui fit le lien entre le XIXe et XXe siècle.

D’autres villes et villages possèdent des noms de rues, places ou avenues au nom de cet homme politique : Montélimar, Marsanne, Saulce, Bourg-de-Péage, Crest et bien entendu Valence, pour ne citer qu’eux.

Crest

Vous possédez des informations, des documents qui permettraient à l’association de valoriser la mémoire d’Emile Loubet, n’hésitez pas à contacter ce groupe de lycéens et suivez ce lien.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *